Comment évaluer le degré de dépendance d’une personne grâce à la grille AGGIR

two smiling older people sitting outside looking at mobile phone

Partagez cet article

Qu’est-ce que la grille AGGIR ?

La grille AGGIR, ou Autonomie, Gérontologie Groupe Iso Ressources, est un outil d’évaluation utilisé pour mesurer le degré de dépendance des personnes âgées. Cette grille a été développée par des médecins de la Sécurité sociale et de la Société française de Gérontologie, ainsi que par des informaticiens. Elle est largement utilisée en France, notamment dans le cadre de l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Comment fonctionne l’évaluation de la grille AGGIR ?

grille AGGIR
Caucasian old people discussing masterpiece drawing

La grille AGGIR évalue la dépendance en se basant sur une série de questions portant sur différents aspects de la vie quotidienne. À travers ces questions, l’évaluateur détermine le groupe Iso-Ressources (GIR) auquel appartient la personne âgée. Les GIR sont au nombre de 6, allant du GIR 1 au GIR 6, correspondant à différents niveaux de dépendance.

Les différents groupes GIR de la grille AGGIR et leurs implications

Cute couple of old people sitting on the sofa using laptop together shopping and surfing the net
Trouver l’information sur le grille AGGIR

Voici un aperçu des différents groupes GIR de la grille AGGIR et de ce qu’ils impliquent :
GIR 1 : Présence continue nécessaire. Les personnes de ce groupe ont besoin d’une assistance permanente et continuelle.
GIR 2 : Assistance requise dans la plupart des activités de la vie quotidienne ou surveillance permanente.
GIR 3 : Aide nécessaire pour les soins corporels plusieurs fois par jour.
GIR 4 : Aide nécessaire pour la toilette et l’habillage, ou pour les soins corporels et les repas.
GIR 5 : Aide ponctuelle nécessaire pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.
GIR 6 : Personnes autonomes, ne nécessitant pas d’aide particulière.
Il est important de noter que seuls les GIR 1 à 4 donnent droit à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

vous devriez vois cet article :   Comment trouver le logement idéal pour les personnes âgées ?

Quels sont les critères d’évaluation de la grille AGGIR ?

La grille AGGIR utilise dix critères principaux pour évaluer la perte d’autonomie physique et psychique d’une personne. Ces critères sont les suivants : cohérence, orientation, toilette, habillage, alimentation, élimination, transferts, déplacements à l’intérieur et à l’extérieur, communication à distance.


L’évaluateur attribue une note en fonction de la capacité de la personne à réaliser ces activités. Les notes sont classées en trois niveaux :

  • A (capacité à réaliser l’activité de manière autonome et correcte),
  • B (capacité à réaliser l’activité avec incitation ou de manière partielle ou incorrecte) et
  • C (besoin d’aide).


En plus de ces critères principaux, la grille AGGIR prend également en compte sept critères illustratifs qui concernent les activités corporelles, domestiques et sociales. Ces critères n’ont pas d’incidence sur le calcul du GIR, mais ils peuvent aider à mieux comprendre les besoins de la personne évaluée.

Qui évalue le GIR ?

L’évaluation du GIR peut être réalisée par l’équipe médico-sociale du département, lors de l’instruction du dossier de demande d’APA à domicile. Elle peut également être effectuée par le médecin coordonnateur de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) lors de l’admission d’un nouvel résident.


Il est important de noter que l’évaluation du GIR peut également être révisée si le niveau d’autonomie de la personne change. Dans ce cas, il est nécessaire de faire une demande de réévaluation auprès du Conseil départemental.

Quelles sont les aides disponibles pour les GIR 5 et 6 de la grille AGGIR ?

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est octroyée uniquement aux personnes évaluées en GIR 1 à 4. Cependant, les personnes relativement autonomes classées en GIR 5 ou 6 peuvent toujours avoir besoin d’une aide à domicile pour certaines tâches.

vous devriez vois cet article :   Comment la gérontologie révolutionne-t-elle la prise en charge des personnes âgées ?


Dans ce cas, il est possible de solliciter une aide financière dans le cadre du plan d’action sociale du département ou de la caisse de retraite. Le département peut octroyer une aide financière pour financer des services d’aide à domicile si les ressources de la personne sont inférieures à un certain plafond. Les caisses de retraite peuvent également attribuer une aide à domicile pour les personnes dont les ressources sont supérieures à l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA).

Peut-on demander une révision du GIR ?

Si le niveau d’autonomie de la personne évaluée change, il est possible de demander une réévaluation du GIR. En EHPAD, la réévaluation du GIR a généralement lieu automatiquement grâce au suivi médical continu assuré par le personnel soignant. Pour une personne résidant à domicile, il est nécessaire d’adresser une demande de réévaluation auprès du Conseil départemental.


En conclusion, la grille AGGIR est un outil essentiel pour évaluer le degré de dépendance d’une personne âgée et mettre en place une prise en charge adaptée. Elle permet d‘identifier les besoins spécifiques de chaque individu et d’orienter les actions et les aides nécessaires pour garantir le bien-être et la qualité de vie des personnes dépendantes.

Souscrivez à notre Newsletter

Recevez tous nos coneils et dernières actualités !

Cela devrait vous intérésser

Besoin d'informations sur les services en EHPAD ?

Nous sommes à votre disposition pour vous aider dans toutes les démarches

Nursing house for elder people