Comprendre l’escarre et comment la prévenir, les différents stades et traitements

Concentrated woman doctor looks at smartphone device

Partagez cet article

Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les escarres : de leur origine à leur prévention, en passant par les différents stades et traitements. Ne manquez pas ces conseils essentiels pour prendre soin de votre peau et prévenir ces lésions cutanées.

Qu’est-ce qu’une escarre ?

Une escarre est une lésion cutanée qui affecte l’intégrité de la peau et des tissus sous-jacents. Ces plaies, causées par une pression prolongée, sont souvent observées chez les personnes à mobilité réduite, notamment les personnes âgées ou alitées. Les escarres peuvent varier en gravité, d’une simple rougeur à des plaies profondes exposant l’os ou le muscle, présentant un risque élevé d’infection.

Facteurs de risque et zones affectées

Les escarres se forment principalement sur les zones d’appui où les os sont proches de la peau, comme les fesses, les talons, les hanches, et les coudes. Elles peuvent également apparaître sur le dos, les côtés de la tête et même à l’intérieur de la bouche en cas de prothèses mal ajustées. Les facteurs de risque incluent une mobilité réduite, la dénutrition, des troubles de la circulation sanguine, et l’âge avancé.

Reconnaître les symptômes

Les symptômes des escarres incluent la décoloration de la peau, des changements de texture ou des dommages cutanés. Une rougeur persistante, une zone dure ou spongieuse, et la présence de pus sont des signes alarmants. Si l’escarre est infectée, des signes tels que des tissus verdâtres ou noirs, du pus et de la fièvre peuvent apparaître.

vous devriez vois cet article :   Comment favoriser la vie sociale en EHPAD ?

Causes des escarres

Les escarres sont causées par une pression soutenue qui perturbe l’apport sanguin à une zone spécifique du corps. Sans un flux sanguin adéquat, les tissus se détériorent et finissent par mourir. Des mouvements involontaires ou une friction constante peuvent également contribuer à leur formation. L’humidité due à la transpiration ou à l’incontinence est un autre facteur aggravant.

Les stades des escarres

Les escarres se développent en quatre stades distincts :

  • Stade 1 : Rougeur de la peau sans plaie ouverte.
  • Stade 2 : Perte de substance cutanée superficielle, formation d’une ampoule ou d’une plaie ouverte.
  • Stade 3 : Perte d’épaisseur de la peau, la lésion atteint les tissus sous-cutanés.
  • Stade 4 : Atteinte des structures profondes, incluant les muscles, les os et les tendons.

Prévention des escarres

La prévention des escarres repose sur plusieurs mesures :

  • Repositionnement régulier : Changer de position toutes les 2 à 3 heures.
  • Utilisation de supports adaptés : Matelas et coussins anti-escarres, sur-matelas en mousse à mémoire de forme.
  • Entretien de l’hygiène cutanée : Toilettes corporelles quotidiennes et gestion de l’incontinence.
  • Assurer une nutrition équilibrée : Maintien d’un apport nutritionnel adéquat.
  • Sensibilisation du patient et de l’entourage : Information et actions éducatives pour prévenir les escarres.

Traitement des escarres

Le traitement des escarres varie selon le stade de la lésion :

  • Repositionnement : Diminution de la pression sur les zones affectées.
  • Dispositifs de protection : Utilisation de matelas, coussins et autres supports anti-escarres.
  • Pansements : Application de pansements adaptés pour protéger la plaie, favoriser la cicatrisation et prévenir les infections.
  • Médicaments : Utilisation d’antibiotiques pour traiter les infections et de pommades pour accélérer la guérison.
  • Nutrition : Compléments diététiques pour soutenir la cicatrisation.
  • Chirurgie : Retrait des tissus nécrosés et greffes cutanées dans les cas sévères.
vous devriez vois cet article :   Comment profiter pleinement de sa retraite active ?

Complications des escarres

Même avec un traitement adéquat, des complications graves peuvent survenir, notamment des infections profondes comme la cellulite, la septicémie, ou encore la fasciite nécrosante. Ces complications requièrent une prise en charge médicale urgente pour éviter des risques vitaux.

Source: www.capretraite.fr

Souscrivez à notre Newsletter

Recevez tous nos coneils et dernières actualités !

Cela devrait vous intérésser

Besoin d'informations sur les services en EHPAD ?
Nous sommes à votre disposition pour vous aider dans toutes les démarches
Nursing house for elder people